Chantier Gesse blanche

le .

Ce samedi 12 octobre 2019, l'AFFO organisait un chantier nature pour entretenir l'unique station Normande de la Gesse blanche Lathyrus pannonicus.
Le chantier a consisté à faucher le talus où se développe la plante.
Nous n'étions que 2 (Max et Cédric). Malgré cela, en à peine 2h, le travail était fait.

Le talus avant la fauche :

chrysope-250

Chantier aux Houlles Blanches du 24 février 2018

le .

Beaucoup de bras ce samedi 24 février pour un petit chantier aux Houlles Blanches, avec la présence de membres de l’Affo et le renfort du CENBN. L’objectif principal du chantier résidait dans la réalisation de deux zones d’étrépage de 3 mètres sur 3 et de 2 mètres sur 3. L’opération consiste à décaper une couche superficielle de terre, en enlevant les touffes de graminées et l’humus qui a pu se former. La terre ainsi mise à nu et appauvrie permet l’apparition ou le retour d’espèces spécifiques des coteaux secs calcaires.

chrysope-250

Chantier à la Lambonnière du 10 février 2018

le .

Nous étions quatre habitués du chantier, François, Cédric, Pierre et Alain auxquels trois étudiants GPN de Sées, Annick, Christophe et Olivier sont venus prêter main forte.

chrysope-250

Au programme :

Taille des haies
Abaissement de 30 cm de la haie côté chemin près du bordage
Taille de la haie derrière le bordage avec réalisation de têtards
Déconstruction de la moitié de la plesse sèche près du chêne
Brûlage des coupes
Et coup de balai dans le bordage

Apéro et repas partagé dehors sous un beau soleil qui ne nous a pas lâchés de la journée.
L’observation naturaliste de la journée : de nombreux vols et chants de vanneaux.

Chantier nature du 25 février aux Houlles Blanches

le .

chrysope-250

Nous étions six à participer à ce chantier d'entretien des Houlles Blanches. Au programme, il n'y avait pas trop de fauche de rejets, car les deux moutons et les deux chèvres du Conservatoire, que Samuel avait mis à pâturer avaient bien fait leur travail. Nous avons donc fignolé derrière eux et surtout coupé quelques arbres et taillé certains autres en têtards. L'objectif étant de redonner de la lumière à la pelouse et de faire revenir la magnifique Véronique germandrée (Veronica teucrium).

Un chantier pour... dahu !

le .

Croquis d'un dahu
Le dahu rupicapra
Le dahu est un animal sauvage vivant dans les zones montagneuses, environnement qui a influé sur son évolution physique au fil des générations. Son aspect caractéristique réside dans le fait qu'il a deux pattes latérales plus courtes que les deux autres, afin de bien se tenir dans les pentes montagneuses.
Le talus de Macé où s'épanouit la gesse de Hongrie (Lathyrus pannonicus), unique station bas-normande de cette plante et station la plus nord de France, est très pentu et nous avons, en vain, essayé de surprendre des dahus lorsque nous sommes arrivés pour le chantier annuel. Mais nous avons dû arriver trop tard : point de dahu en vue.