Plantes des murs et des caniveaux

Le 17 novembre 2012.


Au départ de la Maison pour Tous de Mortagne, nous avons parcouru quelques ruelles toutes goudronnées ou pavées, bordées de vieux murs et de trottoirs souvent étroits, lieux où la présence de végétation paraît a priori improbable.

Quelques passionnés ont bravé la pluie pour découvrir cette flore sauvage.

La nature est plus tenace que les jardiniers de la ville, qui ne peuvent pas être partout et oublient pour "l'entretien" certaines rues ainsi que les murs. Cela fait bien sûr le bonheur des naturalistes qui peuvent ainsi faire des découvertes insolites. Le but n'était pas d'établir un score (78 espèces dont 30 poussant sur les murs) mais plutôt de comprendre par quels moyens toutes ces espèces ont réussi à pousser dans des endroits parfois surprenants.

Un exemple insolite est celui de la chélidoine, présente sur les murs, dont les graines possèdent un appendice huileux appelé élaïsome, qui fait le régal des fourmis. Celles-ci transportent ainsi les graines donnant le nom de myrmécochorie à ce mode de dissémination.


Chelidonium majus  Chlidoine  Papavrace  Rue Croix de Son   Mortagne-au-Perche   Orne     08 mai 2011 Chelidonium majus Graines Elasome
Chélidoine (Chelidonium majus)    Graines de chélidoine avec leur élaïsome