Nature sauvage en ville

Le 9 juin 2013.

Au cours d’une promenade dans les rues de Mortagne, nous avons découvert les richesses insoupçonnées de la flore sauvage. Celle-ci s’installe dans le moindre interstice des caniveaux et des murs, malgré tous les efforts de l’homme pour faire du « propre ». Saluons la ville de Mortagne qui a une politique d’abandon progressif des pesticides. Cette démarche réjouit le botaniste, qui voit les caniveaux et trottoirs reverdir un peu, comme ici avec du laiteron maraîcher. Mais c’est sur les murs que la dizaine de promeneurs a fait les découvertes les plus surprenantes, comme la belle Corydale jaune, le fraisier des bois ou des arbres tels que le bouleau ou l’érable sycomore, au développement parfois très impressionnant.