Campagnol des champs

campagnol 2

CLASSE : Mammifères
ORDRE : Rongeurs
FAMILLE : Muridés
NOM LATIN : Microtus arvalis
DESCRIPTION : Corps rondelet et queue courte (contrairement au mulot). Museau arrondi, oreilles courtes et petits yeux. Pelage couleur terre, plus clair sous le ventre.
HABITAT : Surtout les prairies et les zones cultivées. Il évite les forêts. Commun presque partout de la France à l'Asie Mineure.
ACTIVITÉ : Se nourrit presque exclusivement de végétaux herbacés, parfois d'insectes. Il creuse des réseaux de galeries où il fait son nid et stocke des provisions. Sujet à des pullulations cycliques tous les quatre ans, il est actif de jour comme de nuit.
REPRODUCTION : Environ 6 portées par an, allant de 2 à 10 petits. Gestation d'une vingtaine de jours. Maturité sexuelle vers le 25e jour et vit entre 1 et 2 ans. Le nid est une boule d'herbes sèches construit dans une galerie.
 

Une activité sans fin

Cette "souris des champs" est en fait une véritable petite boule d'énergie. Même si son activité passe la plupart du temps inaperçue, surtout lorsqu'une épaisse couche de neige recouvre les étendues cultivées, ce petit rongeur ne s'arrête jamais : plante vertes en tout genre, racines et graines à l'occasion, insectes, tout est bon. Et quand ils n'ont plus faim, les campagnols stockent, emmagasinent, engrangent, c'est plus fort qu'eux, il leur faut des réserves, on ne sait jamais. Cette activité laisse tout de même des traces comme des réseaux de minuscules sentiers qui circulent parmi les touffes d'herbes et mènent des galeries aux zones de nourriture.

Pourtant, une vie de campagnol, ce n'est pas si facile. Il suffit de sortir du terrier pour se sentir surveillé de partout. Il faut dire qu'un campagnol bien dodu, ça tente plus d'un prédateur. Alors ils ont développé au cours de leur évolution une capacité de reproduction impressionnante, jusqu'à arriver à de véritables pullulations, qui ont lieu tous les quatre ans. Ces invasions de petites boules sur pattes profitent bien sûr à tous les renards, chouettes, buses et autres belettes qui élèvent alors plusieurs portées dans la saison. Les gens de la campagne ont remarqué depuis longtemps que les " années à renard " correspondent aux années de prolifération de campagnols. Alors pourquoi tuer tous ces prédateurs, puisqu'ils protègent indirectement nos cultures ? Mystère…

Quoiqu'il en soit, les campagnols sont de charmantes souris des champs dont il faut malgré tout surveiller l'appétit, et la nature faisant bien les choses, les rapaces et les petits mammifères carnivores sont là pour y veiller. Les rongeurs ne mènent décidément pas une vie facile.

campagnol 1