Les archives Letacq

L’abbé Arthur-Louis Letacq est sans aucun doute le plus grand naturaliste du département de l’Orne. Les très nombreux écrits de l’abbé A-L Letacq sont dispersés et il n’est pas facile de travailler sur l’ensemble de la production naturaliste de l’auteur. Aussi l’AFFO a eu l’idée de retrouver, numériser et publier la totalité des écrits de Letacq.

 

L’abbé Letacq en quelques lignes

letacq portrait dessin smallArthur-Louis Letacq est né le 20 octobre 1855 à Heugon (Orne). Il fit ses premières études au séminaire de Sées où se manifestèrent ses goûts pour l’histoire naturelle. Ordonné prêtre le 7 juin 1879, il fut successivement professeur au collège de Mortagne, vicaire à Ecouché, curé à Saint-Germain-d’Aunay en 1883, puis Ticheville en 1885 et enfin aumônier des Petites Sœurs des Pauvres d’Alençon de 1890 à 1923. Il mourut à Alençon le 13 octobre 1923 à la suite d’une grave opération.

L’abbé Arthur-Louis Letacq est sans aucun doute le plus grand naturaliste du département de l’Orne. Son œuvre comprend plus de 600 publications sur les sujets les plus divers, allant des mousses et lichens aux punaises aquatiques, en passant par l’histoire locale, l’agriculture, la géologie, le recueil du parler normand, les oiseaux et les reptiles, travaux parus essentiellement dans les revues savantes de Normandie et du Maine, entre 1875 et 1923, année de sa mort. Parmi ses nombreux titres : officier d’académie, 1911 ; président de la société linnéenne de Normandie, 1918 ; membre honoraire de la société d’horticulture de l’Orne, de la société de botanique de France, de la société des amis des sciences naturelles de Rouen.

 

Le projet

L’Association Faune et Flore de l’Orne s’intéresse tout particulièrement à la connaissance naturaliste du département de l’Orne, de son évolution et de sa préservation. La connaissance actuelle se fait par des inventaires, des cartographies. La préservation de ces richesses est l’objet d’actions précises, de diffusion d’informations et de connaissances. Mais comment connaître l’évolution antérieure de cette richesse biologique ? Tout simplement en nous plongeant dans les travaux de nos prédécesseurs. Et immanquablement, nous nous rapprochons de l’abbé Letacq, infatigable et prolixe naturaliste ornais : la référence. Mais au fil de nos recherches, outre l’apport considérable pour les sciences de la nature, nous apprécions la grande diversité des sujets abordés par l’abbé.

letacq portrait photo smallLes très nombreux écrits de l’abbé A-L Letacq sont dispersés et il n’est pas facile de travailler sur l’ensemble de la production naturaliste de l’auteur. Aussi l’idée nous est venue de rassembler en un seul support la totalité des écrits de Letacq.

 

Où en est-on ?

Nous avons retrouvé et numérisé la quasi-totalité des publications et communications de Letacq. Il ne nous reste plus qu’une dizaine de références à retrouver sur plus de 750 références. Ce travail n’aurait pu voir le jour sans le soutien de différents partenaires, notamment les archives départementales de l’Orne.

Ces écrits sont consultables sur notre bibliothèque en ligne.


 

Les partenaires du projet

  • La Direction Régionale de l’Environnement de Basse-Normandie
  • Les Archives Départementales de l’Orne
  • La Société Historique et Archéologique de l’Orne (SHAO)
  • La Société d’Horticulture de l’Orne (SHO)
  • L’Évêché de l’Orne
  • La Société Linnéenne de Normandie
  • La Bibliothèque municipale d’Alençon